Cultures et variétés CBD

Le myrcène un terpène dans le cannabis

Le myrcène un terpène dans le cannabis

Le myrcène, terpène abondant dans le cannabis, est lié à des propriétés thérapeutiques potentielles mais nécessite des recherches supplémentaires.

Ce n'est pas le cannabinoïdes qui donne son odeur unique au cannabis, mais plutôt les terpènes. Ce sont ces derniers qui confèrent au cannabis son goût et son arôme particulier. Ils peuvent également avoir une influence sur l'expérience de consommation de cannabis, et contribuer à certains de ses bénéfices thérapeutiques potentiels.

L'un des terpènes les plus courants trouvés dans le cannabis est le myrcène. Au-delà du cannabis, le myrcène se trouve dans le houblon et est responsable du parfum poivré, épicé et baume de la bière. Le myrcène est également présent dans la citronnelle, qui est utilisée dans les médecines traditionnelles depuis des siècles pour ses propriétés médicinales.

Quelle est la fréquence du myrcène dans le cannabis ?

Le myrcène est le terpène le plus couramment retrouvé dans les souches de cannabis commerciales actuelles. Quand on regarde des milliers d'échantillons de fleurs de cannabis testés par nos fournisseurs, on voit qu'en moyenne, il représente plus de 20 % du profil terpénique des souches commerciales modernes, bien que les échantillons individuels varient considérablement dans leur teneur en terpènes.

Le myrcène est également le terpène de cannabis le plus susceptible d'être dominant en fleur. Le terpène « dominant » d'une variété est simplement le terpène présent au niveau le plus élevé. Dans le cannabis commercial moderne, seul un nombre limité de terpènes apparaît comme dominant, même s'il y a beaucoup plus de terpènes de cannabis dans le profil global d'une variété.

Si vous choisissez un produit floral au hasard sur une étagère dans un état légal, vous pouvez vous attendre à ce qu'il soit à dominance myrcène environ 40% du temps. Cela reflète le manque relatif de diversité chimique dans le cannabis commercial moderne. Il y a beaucoup de place pour les sélectionneurs pour expérimenter l'augmentation de la diversité chimique des souches, voire créer de nouvelles souches avec des profils terpéniques qui ne ressemblent à rien de ce qui est disponible dans le commerce aujourd'hui.

Variétés de cannabis à haute teneur en myrcène

Quels noms de variétés populaires ont tendance à être associés aux niveaux les plus élevés de myrcène ? Ces souches prolifiques ont tendance à produire des niveaux élevés de myrcène.

Les noms de variétés communément classés comme indica, sativa ou hybride peuvent être trouvés avec des niveaux élevés de myrcène, y compris des hybrides populaires à dominante sativa comme Tangie et Blue Dream. Vous remarquerez également que le myrcène est commun aux souches THC et CBD.

Niveaux de myrcène dans les variétés indica et sativa

Une affirmation courante que nous entendons est que vous pouvez savoir si une variété aura des effets « indica » ou « sativa » en connaissant ses niveaux de myrcène. On dit souvent que les variétés contenant plus de 0,5 % de myrcène en poids produiront des effets « indica » (relaxants), tandis que les variétés inférieur à 0,5 % en poids de myrcène produiront des effets « sativa » (énergisants). Si cette affirmation est vérifiée, il devrait y avoir une distinction claire entre les niveaux de myrcène présents dans les différentes souches de cannabis étiquetées comme indica, hybride et sativa. Les indicas devraient avoir principalement supérieur à 0,5 % de myrcène en poids, les sativas devraient avoir principalement inférieur à  0,5 % et les hybrides devraient être au milieu.

Il n'y a pas de tendance générale claire des niveaux de myrcène entre les différentes souches de cannabis étiquetées comme indica, hybride et sativa. Il n'y a pas non plus de preuve concluante pour étayer une règle générale selon laquelle "un taux supérieur à 0,5% de myrcène = souche indica" . Les données disponibles ne permet pas de faire une telle distinction.

Il existe une idée reçue selon laquelle le myrcène aurait des propriétés sédatives et serait responsable de l'effet dit "de l'enfermement sur le canapé" ressenti par certains consommateurs de cannabis. Cependant, est-ce vraiment le cas ? Quelles preuves avons-nous que le myrcène produise des effets sédatifs chez l'homme ?

Le myrcène vous rend-il somnolent ?

Depuis des temps immémoriaux, les plantes médicinales riches en myrcène ont été utilisées pour aider à endormir les gens. Par exemple, au Mexique, les gens ont longtemps consommé du thé infusé à la citronnelle, riche en myrcène, pour se détendre et se relaxer. Les Allemands, qui sont les deuxièmes plus gros producteurs de houblon au monde (après les États-Unis), utilisent également des préparations de houblon riches en myrcène pour aider à s'endormir.

Cependant, il n'est pas clair si le myrcène a réellement un effet sédatif chez l'homme, car il n'y a pas de preuve solide provenant d'études contrôlées pour étayer cette hypothèse. En revanche, certaines études sur des rongeurs ont suggéré que le myrcène, administré à des doses élevées, pourrait avoir des effets relaxants musculaires. La même étude a également montré que le myrcène peut augmenter le temps que les souris passent à dormir, mais uniquement lorsqu'il est administré en association avec des narcotiques à forts effets sédatifs. Il est important de noter que les résultats obtenus lors des études sur les animaux ne sont pas toujours transposables chez l'homme. Il est donc nécessaire de poursuivre les recherches pour pouvoir affirmer avec certitude que le myrcène a des effets sédatifs, et particulièrement à des doses similaires à celles présentes dans les produits à base de cannabis commercialisés.

Le myrcène peut-il soulager la douleur et réduire l'inflammation ?

La citronnelle, riche en myrcène, est considérée en médecine populaire brésilienne pour ses propriétés anti-anxiété et analgésiques. En 1990, des scientifiques brésiliens ont publié une première étude affirmant que le myrcène réduisait la douleur en augmentant les propres produits chimiques opioïdes de l'organisme. Cependant cette affirmation a été contestée par la suite. Le thé à la citronnelle contenant des taux élevés de myrcène est donc utilisé pour ces propriétés supposées. Beaucoup plus de travail est nécessaire pour prouver si le myrcène possède ou non des propriétés analgésiques authentiques chez l'homme.

Il est nécessaire de poursuivre les recherches pour confirmer les propriétés anti-inflammatoires potentielles du myrcène. Les preuves disponibles sur son rôle dans la réduction de l'inflammation sont surtout basées sur des études sur les animaux.

Autres avantages potentiels du myrcène

Le myrcène peut bloquer les effets cancérigènes des aflatoxines produites par les champignons mais qui se retrouvent dans notre alimentation. Le myrcène possède des propriétés anti-mutagènes qui résultent de son action d'inhiber l'enzyme hépatique CYP2B1, ce qui limite la capacité de l'aflatoxine à endommager notre ADN. Il protège également contre les dommages causés à l'ADN par des toxins comme le t-butyl-hydroperoxyde. Ces effets anti-mutagènes sont similaires à ceux observés chez d'autres terpènes, ainsi que leur action antioxydante et antimicrobienne.

Conclusion sur le myrcène ?

On commence tout juste à prendre conscience de l'importance des terpènes dans les effets du cannabis. Jusqu'à présent, la recherche était principalement focalisée sur les cannabinoïdes, souvent de manière isolée, et cela a freiné l'étude des terpènes. Cependant, cette tendance semble en train de changer.

En lire plus

La légalisation encadrée du cannabis : une solution pour la santé publique
Limonène : variétés pour soulager l'anxiété, dépression et stress